lundi 23 décembre 2013

Merci monsieur Bedos

A 10 ans, j'ai dit à ma mère "Quand je serai grand je voudrai faire Guy Bedos". Ce soir, il tire sa révérence à l'Olympia et pour moi, il reste un maître, une référence, un moteur...
Monsieur on s'est croisé l'année dernière après votre spectacle à Sochaux et quand je vous ai dit que c'était à cause de vous que je faisais ce métier vous m'avez gentiment demandé "Et ça va ?"
ça va très bien merci.
Merci beaucoup, merci pour tout.

Aucun commentaire: